Malemort du Comtat
Malemort du Comtat
Malemort du Comtat
Malemort du Comtat

    Malemort du Comtat, entre vignes et vergers.
    Etabli sur une butte calcaire, ce village provençal est reconnu pour la qualité de ses cultures de raisins de table, de cerises et d'olives.

    La cerise de Malemort appartient à l’appellation « Cerises des Monts de Venasque ». Ce fruit, dont le Vaucluse est le premier producteur français, est reconnu comme le fleuron de la production nationale.

    Entre mi-mai et mi-juillet, on récolte la Burlat, la Summit et la Van, les trois principales variétés.

    Ce « diamant rouge de la Provence » est célébré dans le village, le dernier dimanche de juin.

    Le raisin noir labellisé « AOP Muscat du Ventoux », autre produit phare se cultive sur des coteaux d’altitude supérieure à 200 mètres. Il est cueilli en septembre à pleine maturité pour orner les tables.

    L’huile d’olive, issue uniquement de la variété l’Aglandau ou Verdale de Carpentras est aussi un produit de choix. En décembre, les olives sont ramassées et acheminées vers le moulin à huile. Ici vous découvrez le principe d’extraction par un procédé traditionnel : le broyage à meules, véritable pression à froid sans adjonction d’eau chaude.

    Dans le centre du village, vous passerez devant de belles portes voûtées et maisons anciennes regroupées autour de l’église Notre Dame de l’Assomption (XIIIe). Un retable et des statues en bois doré de Bernus ornent son intérieur.

    Des anciens remparts ne restent que les vestiges d’une tour englobée dans les constructions récentes.

    Enfin, une jolie fontaine datant de 1759 inscrite à l’inventaire des monuments

    historiques trône devant la porte voûtée de la République.

    • Qui ?

    • Quoi ?

    • Comment ?

    • Comment ?

    Équipements

    Voir aussi