Crillon le Brave
Crillon le Brave
Crillon le Brave
Crillon le Brave
Crillon le Brave
Crillon le Brave
Crillon le Brave
Crillon le Brave
Crillon le Brave

    Crillon-le-Brave est un village perché, typique en pierre, témoin de l'Histoire, avec une vue magnifique sur le Mont Ventoux. Les maisons ont conservé l'identité provençale des constructions d'antan, ce qui renforce le charme de ce village.

    Le promontoire rocheux sur lequel prend place le village a depuis bien longtemps séduit les hommes...

    A l’époque médiévale, il est fait mention de "Crilo" dès 1157. Ce nom d’origine indo-européenne ferait référence à un rocher ou à un lieu pierreux.

    Vers 1260, le fief est en possession de Raymond Raynier, seigneur des Pilles (Drôme), de Crillon et de Saint Jean de Vassols. Au XIV et XVe siècles, la seigneurie appartient à une grande famille comtadine, les d’Astouaud. Enfin, le 22 mars 1557, Gilles de Berton des Balbes, gentilhomme d'Avignon achète le fief à son beau-frère, François d’Astouaud. Il prend alors le nom de Crillon que ses descendants, possesseurs de la seigneurie jusqu’à la Révolution, garderont par la suite.

    A plusieurs reprises, Crillon va devoir faire usage de ses remparts. Lors de la Révolution, le nom du village, Crillon, paraissant trop aristocratique, est changé en Roc Libre. A la fin du XIXe siècle, le conseil du village décide de rebaptiser la commune : elle s’appelle depuis Crillon-le-Brave, en l’honneur du valeureux compagnon d’Henri IV.

    Aujourd’hui, la commune est très attractive : bon nombre de maisons ont été restaurées en résidences secondaires, et une partie importante, en plein centre, est occupé par un hôtel faisant partie des Relais et Châteaux.  Vous pouvez découvrir le village seul, au fil des panneaux explicatifs ou en compagnie d'un guide-conférencier.

    • Qui ?

    • Quoi ?

    • Comment ?

    • Comment ?

    Équipements

    Services

    Activités