Chapelle du Groseau
Chapelle du Groseau
Chapelle du Groseau
Chapelle du Groseau

    Au XIVe siècle, l'ensemble fut au coeur d'un Palais où le Pape Clément V aimait à séjourner. Constitué de deux chapelles accolées datant du XIIe siècle et toutes deux pourvues d'une riche décoration sculptée à l'intérieur.

    Ouvert uniquement pour les groupes sur RV auprès du : .

    La dévotion à ND du Groseau, dévotion par excellence des habitants de Malaucène, est aussi ancienne que la chapelle et remonte à l’année 1078 ou 1079. En effet, l’ancienne petite chapelle, de forme rectangulaire, de la création de Pétronius, avait été tellement maltraitée par les ravages des hommes et du temps, que l’évêque Pierre de Mirabel la considérait comme n’existant plus. Elle fut, pourtant, relevée de ses ruines et l’on construisit tout à côté et communiquant avec elle un second édifice plus grand que le premier (1078 à 1079), celui-ci présentant la forme circulaire dans l’intérieur, et qui, existant encore de nos jours, est classé parmi les monuments historiques. La chapelle du Groseau (façade ouest) On distingue traditionnellement la chapelle Notre-Dame (début du XIIIème siècle), surmontée de son clocheton roman à quatre baies, et la chapelle Saint-Jean-Baptiste (à droite), dont les parties basses pourraient dater du début du XIIème siècle, mais dont la superstructure, et notamment la voûte (à arc brisé), ont dû être remaniées lors de la construction de la belle coupole de la chapelle Notre-Dame. Des blocs antiques ornés de reliefs utilisés en remplois, témoignent de l'occupation très ancienne du site.

     

    La coupole de la chapelle Notre-Dame. La coupole rappelle celle de ND des Doms à Avignon et celle de la cathédrale de Vaison. La fenêtre ogivale qui s’ouvre dans l’ancienne chapelle Saint Victor et Saint Pierre est digne d’être remarquée. On remarquera les trompes comportant les attributs des quatre évangélistes, la fine corniche, les plates-bandes qui cachent les angles en formant pilastres, ainsi que l’oculus, ici obstrué.

     

    Autels chapelle ND du Groseau Le maître-autel : Placé dans l’abside principale, il est dans le style de la deuxième époque romaine. Il a été construit en 1873, en belle pierres blanches de Velleron, sur les plans de Mr. l’abbé Pouguet, par Messieurs Charrol de Malaucène. C’est un chef-d’œuvre de profusion et de délicatesse de sculptures et d’ornements de toute sorte qui contraste singulièrement avec la simplicité architecturale de l’ensemble de l’édifice. Au-dessus, en arrière de l’autel, vous pouvez voir une belle statue de la Sainte-Vierge, en pierre de Saint-Didier, due aux ciseaux de Mr Lafite d’Avignon Le petit autel de saint Jean-Baptiste a été conçu et exécuté par les MMrs Charrol.

     

    L’absidiole de la chapelle Saint Jean Baptiste Noyée dans un massif rectangulaire bien distinct des murs voisins, elle méritr d’être examinée dans ses détails. Notez, à la clé, l’Agneau pascal qui rappelle Saint Quenin à Vaison.

     

    La chapelle Notre Dame du Groseau est ouverte cet été et lors de visites guidées pendant l'année.

    • Qui ?

    • Quoi ?

    • Comment ?

    • Comment ?

    Équipements

    Services

    Activités