chapelle
intérieur
plaque

    Sur l'emplacement où sont enterrées les victimes des exécutions du 28 mai 1794, grâce aux dons faits par leurs descendants, Pierre ALLEMAND, curé de Bédoin, fait construire une chapelle par Alexis FARAVEL et Etienne GRAVIER.

    Le 28 mai 1794, 35 personnes sont guillotinées et 28 fusillées par le représentant du peuple et son bourreau. Les corps de ces soixante-trois personnes de Bédoin sont jetés dans une fosse commune.

    Dans la liste des morts, on retrouve de nombreux noms de famille toujours portés à Bédoin aujourd'hui. Parmi tous ces morts, les premiers condamnés ont été 6 représentants du clergé, des nobles, des édiles locaux dont le maire Sylvestre FRUCTUS, des artisans et des propriétaires.

    Neuf femmes sont au nombre des victimes, dont 2 religieuses et une jeune fille de 19 ans.

    Cécile et Louis Florent MOLIÈRE ont laissé orphelins un enfant de 4 ans et un bébé de 8 mois.

    Mélanie THOMAS a été exécutée à la place de son frère introuvable, et Marguerite BOUTEILLE à la place de son mari absent.

    Il y avait plusieurs jeunes de moins de 30 ans alors que le plus âgé avait 73 ans.

    François-Xavier ALLEMAND, rescapé de 1794, donne le terrain pour bâtir une chapelle et demande à y être mis en terre aux côtés de onze membres de sa famille.

    • Qui ?

    • Quoi ?

    • Comment ?

    • Comment ?

    Équipements

    Services