Vue de la Porte d'Orange
La Porte d'Orange
Vue de la Porte d'Orange

    La Porte d’Orange, un des derniers vestiges des remparts du XIVème. La tour culmine à 26 m et garde fière allure avec son crénelage sur mâchicoulis en encorbellement.

    Au XIVe siècle, la guerre de cent ans menaçant, le Pape ordonna à la ville de relever ses remparts. Ceux-ci comportent 32 tours et quatre portes fortifiées, dont la plus importante, la porte d' Orange, fut épargnée lors des démolitions du XIXe siècle.

    C'est aujourd'hui l’un des édifices les plus admirés de la ville, sauvé in extremis de la destruction lors des grands chantiers d’urbanisation conduits au XIXème siècle.

    Par beau temps, le panorama au sommet est grandiose : au nord, la vue embrasse la plaine agricole avec le massif des Dentelles de Montmirail et le Mont Ventoux en toile de fond, au sud le regard plonge sur les toits ensoleillés et les clochers de Carpentras éclairant les ruelles étroites du centre ancien.

    • Qui ?

    • Quoi ?

    • Comment ?

    • Comment ?

    A voir aussi