Depuis 1968, le couvent sert de lieu de repos aux sœurs de Nazareth qui, actuellement, sont au nombre de huit.

    L'ordre dominicain, dit aussi des Frères Prêcheurs, est fondé à Toulouse en 1215 par saint Dominique.

    Né dans le contexte de l'hérésie cathare, cet ordre religieux s'est donné pour mission l'apostolat par la prédication et l'enseignement.

    En 1636, le Père Antoine LEQUIEU (1601-1676) jette à Lagnes (Vaucluse) les bases d'une réforme de son ordre, connue sous le nom de Congrégation du Saint-Sacrement.

    Il se fait le défenseur d'une stricte observance de la règle dominicaine et fonde de nombreux petits couvents dans le Comtat Venaissin.

    Cette fondation de Bédoin est sa dernière après celles de Lagnes, du Thor, de Sault, de Cadenet, Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme) et Vaison-la-Romaine.

    Le 3 avril 1676, quelques Dominicains s'installent à Bédoin et vont y rester jusqu'en 1792.

    La chapelle est achevée en 1677 et les bâtiments conventuels en 1683. Destinés à accueillir un petit nombre de religieux, leurs dimensions sont modestes.

    En 1794, le couvent devient le quartier général des révolutionnaires et échappe ainsi à la destruction.

    En attendant la reconstruction de l'église paroissiale, la chapelle du couvent sert de paroisse entre 1801 et 1821.Puis vers 1830, les bâtiments sont transformés en hôpital.

    La chapelle, appelée aujourd'hui chapelle Notre-Dame de Nazareth, présente la particularité d'être orientée au nord. Elle se compose actuellement d'une seule nef. Auparavant, elle possédait deux chapelles à l'ouest, l'une dédiée à Notre-Dame du Rosaire, et l'autre à sainte Rose (religieuse dominicaine). Dans le chœur se trouve un beau retable en bois sculpté et doré.

    Offrant une bonne acoustique, elle est également le lieu où sont donnés, en soirée, des concerts et des récitals.

    Elle se visite également à l'occasion des journées européennes du patrimoine en Septembre.

    • Qui ?

    • Quoi ?

    • Comment ?

    • Comment ?

    Équipements

    Services