A la station du Mont serein, vous y trouverez des circuits VTT, des départs de randos sportives jusqu’au sommet du Ventoux, mais aussi sur place pour les enfants les après-midi de l’été, la pratique du dévalkart, des promenades à chevaldes randos famille, du trampoline aérien, de l’accrobranche et même une tyrolienne...

Lecture paysagère de Malaucène au Mont Serein.

La route s’élève dès la sortie du village, elle est large, l’enrobé bitumeux est confortable, une piste réservée aux cyclistes très nombreux en période estivale, la côtoie.
Si votre vitesse est adaptée, vous pourrez apercevoir, au premier kilomètre sur votre droite, la chapelle « Notre Dame du Groseau » témoin du passage des Papes dans la région. Elle est située en amont des « sources du Groseau », petite résurgence qui donne naissance au ruisseau du même nom. Cette espace verdoyant et rafraichissant invite à la détente et au repos.
C’est un superbe endroit pour pique-niquer ou prendre un « pot » au Bar Restaurant de l’autre côté de la route.
C’est véritablement à partir de là que commence l’ascension du Mont Ventoux.

La route toujours aussi large s’élève rapidement en lacet au milieu de conifères, la pente est sévère.
Un rapide regard sur la droite permet d’apprécier la vallée en contre bas. Très vite arrive le rocher du portail St Jean et sa légende, une grotte imaginaire serait gardée par un animal fantastique.

Un peu plus haut, un parking est à votre disposition pour vous permettre d’effectuer une petite marche jusqu’à la chapelle de Piaud, nous sommes à 670 mètres d’altitude. La route continue à s’élever de temps à autre la forêt laisse place à la rocaille et quelques belvédères offrent une vue fantastique sur les paysages alentours, puis nous arrivons à un rond-point, nous sommes à 1430m d’altitude.

Poursuivre tout droit vous amène au sommet, faire le tour du rond-point vous conduit à la petite station du Mont Serein, avec ses remontées mécaniques, ses restaurants et bars, son camping, ses chalets et sa vue superbe sur le sommet et sa végétation raréfiée.

Si le cœur vous en dit, vous pouvez après cet arrêt au Mont Serein, continuer votre route vers le sommet, il reste 6 kilomètres et 500 mètres de dénivelée à monter. Mais si vous sentez en super forme vous pouvez aussi rejoindre le sommet à pied par le GR4, qui passe derrière le camping, au bout de la station.

Par Gérard M.

Le Mont-Serein en été

Arrêtez-vous et profitez des activités. Circuits VTT, départ de randos sportives jusqu’au sommet mais aussi sur place pour les enfants les après-midi de l’été, la pratique du dévalkart, des promenades à cheval, des randos famille, du trampoline aérien, de l’accrobranche et même une tyrolienne...

Petit bourg de montagne, vous vous sentirez déjà plus au frais en été et à l’abri du mistral. Vous pouvez même passer quelques jours en B&B, en camping ou en hôtels et profiter des restaurants...

Le Mont-Serein en hiver

En hiver (si les conditions le permettent) la station devient une station de ski avec ses 12 kms de piste pour le ski alpin, 7kms de pistes de ski de fond, 8kms de pistes de randonnées en raquette et tout ceci complété par des zones de luge, jardin d’enfants, zone de surf pour le grand plaisir des amateurs de glisse.

Chalet Liotard : petite histoire !

Le chemin muletier qui relie Malaucène au sommet est transformé en route carrossable.

L’inauguration a lieu le 4 septembre 1932. Les pistes des « Sources » et du « Gros pin » sont tracées. Une piste de vitesse, pour les plus téméraires, est ouverte dans la « Loubatière ». 

Un tremplin de saut est aménagé par les bûcherons Bonzi et Brémont. De nouveaux chalets apparaissent dans le paysage. Raoul Chanvert met à profit les longues journées de l’été 1934 pour en construire un en béton, au bord de la route de Malaucène. Il sera repris par la famille Liotard en 1947 jusqu'en 1995.