Le Survol du Mont-Ventoux et des Dentelles de Montmirail en ULM autogire est une promenade aérienne dans toute sa splendeur. Go Pro à mon poignée pour embarquer avec moi de belles vidéos et des souvenirs inoubliables !

Le décollage inattendu !
Un dimanche de juin, le rendez-vous est donné avec Nicolas pilote d'ULM autogire pour une expérience unique à l'aérodrome de Carpentras. Quinze minutes sont nécessaires pour se préparer avant l'envol. Recommandations, équipements, test du micro, fonctionnement de la Go Pro...On prend place dans l'habitacle. Assez étroit et ergonomique. On roule pour rejoindre la ligne de départ. Après des échanges radio, les pâles se déploient. L'émotion et l'excitation prennent place elles aussi et contrastent avec l' inattendu douceur du décollage.

Vertigineuse expérience de l'ULM autogire: 

 La confiance est totale et les yeux déjà rivés vers les paysages :
En quittant l'aérodrome, je regarde la jolie plaine du Comtat Venaissin, Carpentras au loin, le vignoble, les champs agricoles, la grande plâtrière de Mazan puis un village m'interpelle. Je cherche son nom. Je doute... Je vois une longue allée en haut d'un village perché... C'est la Grand'Rue et l'esplanade de Venasque !

Puis à ma droite, la verdure et les courbes de la dense forêt des Monts de Vaucluse s'imposent et débouchent sur les célèbres Gorges de la Nesque. A ma gauche, je vois le Ventoux, toujours sublime avec ses vallons, ses nombreuses combes et ses bois largement étendus.
Je ne sais plus où filmer pour ne rien rater  ! Car le Mont-Ventoux qui semblait si loin, se rapproche un peu trop vite à mon goût !

Un 360° au sommet du Ventoux
Le sommet du Ventoux est là. L'air est plus vivifiant et s'accompagne de légères turbulences. Nicolas me propose une vue à 360°. J'accepte bien volontiers ! Je suis éblouie par la blancheur pierreuse du sommet. Je suis surprise par les pentes rocailleuses si brutalement abruptes au nord lorsqu'elles retombent vers Brantes. Je suis heureuse de voir la route et ses longs lacets dans la partie lunaire du Ventoux. C'est la partie que je préfère quand je monte en voiture de Bédoin ! La vallée du Toulourenc, les baronnies, les Alpes émerveillent ma vue. Je vois aussi le Mont Serein que je trouve magnifique ancré là au cœur d'une belle forêt pentue avec ses chalets éparses et le Chalet Liotard.

 

En route vers les Dentelles de Montmirail
Nous laissons derrière nous le célèbre Mont-Ventoux pour rejoindre le Massif des Dentelles de Montmirail. La dense forêt laisse place maintenant aux grandes étendues de vignes : le célèbre vignoble des AOC de Beaumes de Venise, de Gigondas et Vacqueyras. Il n'y a que dans les airs pour admirer l'ensemble du Site. Les trois massifs imposent leur majestueuse droiture et cachent entre leurs dentelles encore plus de vignes ! La vue est magique et incroyable.  Le Mont Saint-Amand veille sur les Dentelles et sur le village perché de la Roque Alric qui vient d'apparaît sous mes yeux ! 


En route vers le village du Barroux

Avant de rentrer, nous survolons le Barroux et son magnifiqe château du 12è siècle. Le Barroux fait partie de mes villages préférés. Il est pittoresque et authentique. En s'y promenant on change d'époque ! Puis passons au dessus de Caromb et du barrage du lac du Paty. Mais là je vous avoue que c'est dans la vidéo que j'ai vu le lac car mes yeux était captivés une nouvelle fois sur le Ventoux !