Le Ventoux n’est pas un col comme peuvent l’être le Tourmalet, l’Izoard ou le Galibier qui, bien que culminant à une altitude bien supérieure, dissimulent leur sommet jusqu’à l’ultime lacet