Le Château de Saint-Didier va rouvrir ses portes au public à partir du 4 juin 2022. Fermé au public depuis près de 30 ans, les nouveaux propriétaires Emmanuel Renous et Pierre-Laurent de Beytia s'apprêtent à le faire renaître...

Un peu d'histoire

La première trace du château figure dans le texte de restitution de Saint-Didier par le Comte de Toulouse à l'évêque de Carpentras en 11959. Dans ce manuscrit, l'édifice, par la dénomination de "villa Sancri Desiderii" apparaît comme un lieu de villégiature encore bien loin de son aspect actuel. Par la suite, les aménagements remontant à la fin XVè- début XVIe siècle, marquent le véritable départ de l'histoire du château. Il s'agit de la période, à laquelle la seigneurie de Saint-Didier passe entre les mains des Thézan à la suite du mariage d'Elzéar avec Siffreine de Venasque, dame de Saint-Didier, le 3 février 1483.

Pendant près de trois siècles et demi, ils occupent le château. Peu après, le domaine passe entre les mains des Thézan-Poujols (1779)traversant l'époque de la Révolution sans que l'édifice ne subisse de dommage. En 1809, il est vendu à la baronne de Suze, puis le 6 janvier 1814, le château devient la propriété du marquis Pelletier de la Garde faisant affluer en ses murs la haute société. Son fils, Henri Auguste Paul, ruiné, est obligé de vendre.

Après avoir été une résidence seigneuriale, le château devient un centre hydrothérapique.
L'édifice est racheté en 1862 par Adolphe Masson, médecin de profession. Il décide d'installer dans ces lieux un établissement hydrothérapique. Le succès de cette entreprise donne à Saint-Didier les Bains un prestige et une popularité importante. Au début du XXè siècle, en 1901, par alliance matrimoniale, la direction revient au Docteur Masquin qui est amené par la suite à organiser une annexe au lieu-dit La Gardette ( clinique actuelle de Saint-Didier).

Si les premiers ne démontrent pas la présence d'un château, le XVIè siècle semble celui de la construction véritable comme en atteste l'inscription sur la porte du parc (1544); même si, vraisemblablement, l'entreprise fut entamée par les Venasque avant le mariage de Siffreine. L'escalier à vi ainsi que les fenêtres sont de la fin du XVè début XVIè siècle. Au siècle suivant, une aile est bâtie ( avec deux avancées en retour). Cette époque est aussi celle de l'aménagement des jardins dont le soin du tracé est laissé, paraît-il, à Le Nôtre en 1665. Par la suite, les aménagements se portent plus sur l'intérieur du château

Source : Service Culture et patrimoine de la CoVe

Cette année c'est la réouverture du château, du moins du parc pour le moment, en attendant d'autres travaux d'intérieur.
Ceci, grâce à l'initiative d'Emmanuel (amateur d'art et de belles demeures) et Pierre-Laurent (administrateur de biens) qui l'ont découvert en 2015 et acheté quelques années plus tard, prêts à affronter sa réhabilitation. 

C'est le moment de profiter du cadre magique de ce château au cœur même du village. et de redécouvrir son architecture Renaissance.


Ouvert du 4 juin au 18 septembre 2022 de 10h30 à 13h et de 15h à 18h30 ( dernière entrée 30 minutes avant la fermeture)
Juin, juillet et septembre : Ouvert les samedis, dimanches et lundis ( ouverture exceptionnelle le 14 et 15 juillet). fermeture exceptionnelle les 25, 26 et 27 juin.
Août : ouvert les vendredis, samedis, dimanches et lundis

Plein tarif : 4€
Tarif réduit : 3€ (enfants de 6 à 16 ans inclus, groupes de 12 personnes et +,et aux Saint-Didierois)

Château de Thézan
58 rue du Château
84210 Saint-Didier
Tél 06 22 88 07 46
contactping@chateaudethezanpong.com

 

En savoir + sur le village de saint-Didier

Notre Dame de Sainte-Garde des Champs

Le circuit des oratoires

Le Cours et son allée de platanes séculaires

La Fontaine, une des plus anciennes fontaines publiques ( 1685) dont l'aspect ait été conservé

et des gourmandises...
Pâtisseries, nougaterie et glacier et de nombreux cafés et restaurants vous accueillent toute l'année